Cet Agriculteur Ne Supportait Plus Le Manque De Respect De Touristes Mal Élevés Et Leur A Donné Une Bonne Leçon

Publié le 08/23/2021
Publicité

Au cas où vous ne le sauriez pas, ce n’est pas quelque chose de facile de gérer une ferme ! Chaque jour, vous devez passer du temps à vous occuper de vos plantes et de vos animaux. Le travail commence à l’aube et dure jusqu’à la fin de la journée. Cet agriculteur avait à plusieurs reprises demandé à ce que les gens arrêtent de stationner illégalement sur sa propriété, mais ils ont continué à ignorer ses demandes. Après un certain temps, au bout du rouleau, l’agriculteur a simplement pris les choses en main. Il avait pourtant essayé la manière douce, mais il était temps pour ces gens de prendre une bonne leçon…

Farmer Taught These Rude Tourists A Lesson When He Could No Longer Stand Their Disrespect

Cet Agriculteur Ne Supportait Plus Le Manque De Respect De Touristes Mal Élevés Et Leur A Donné Une Bonne Leçon

Un agriculteur du nom de Davao Bedekovic

Davao Bedekovic possède une ferme que beaucoup de gens semblaient considérer comme leur propre parking. La terre dont nous parlons est une terre riche en minéraux, ce qui est parfait pour ce que cultive Davao. Mais la triste vérité est que son dur labeur est menacé au moins une fois par semaine. Cet homme humble aime faire profil bas et n’aime pas attirer l’attention ni sur lui, ni sur sa ferme. Mais en fin de compte, il lui aura fallu une vidéo devenue virale pour que son quotidien soit amélioré ! Les gens ont été choqués quand ils ont découvert ce qu’il avait fait pour mettre un terme au stationnement illégal sur son terrain.

A Farmer By The Name Of Davao Bedekovic

Un agriculteur du nom de Davao Bedekovic

Un afflux de touristes en provenance de Zagreb

Tout a commencé lorsque Jakuševac, le village dans lequel il vivait, a été rattaché à Zagreb, en Croatie. Depuis lors, les gens de la capitale affluaient dans la région pour aller au marché aux puces. Après qu’il soit devenu partie intégrante de la ville, la région voyait affluer un grand nombre de personnes chaque semaine. Ces personnes allaient à Jakuševac dans l’espoir de trouver une bonne affaire pour divers babioles et bibelots. Même si cela a permis aux habitants d’augmenter considérablement leurs revenus, tout le monde n’était pas ravi de toutes ces personnes qui venaient là chaque semaine.

An Influx Of Tourists From Zagreb

Un afflux de touristes en provenance de Zagreb

Le marché aux puces était situé dans la rue juste en face

Le marché aux puces hebdomadaire attire chaque semaine beaucoup de visiteurs de la ville et même d’ailleurs. Cela signifiait que beaucoup de gens arrivaient également en voitures. En réalité, les habitants voyaient qu’il y avait beaucoup trop de véhicules. Il n’y avait pas assez d’espace de stationnement sur le marché pour tous ces gens, de ce fait ils se garaient un peu n’importe où, là où ils le pouvaient. Malheureusement pour lui, la ferme de Davao Bedekovic était située de l’autre côté de la rue, de sorte que ces visiteurs l’utilisaient comme un parking supplémentaire lorsque celui alloué était plein.

The Flea Market Was Right Across The Street

Le marché aux puces était situé dans la rue juste en face

Comment les choses sont-elles devenues ce qu’elles sont

Laissez nous vous en dire un peu plus sur ce bout de terre. Avant même que Zagreb n’existe, cette région avait été sous le contrôle d’un certain nombre de civilisations telles que les Romains. Il y avait un certain nombre d’implantations à Zagreb, ce qui en avait fait la plus grande ville du pays au 19ème siècle. Après l’effondrement de l’Union Soviétique et la chute de la Yougoslavie, la Croatie a déclaré son indépendance en 1991. C’est la raison pour laquelle le village qui fait l’objet de notre article a été intégré à la ville croate. Cependant, ce projet n’a pas fait le bonheur de tout le monde.

How Things Came To Be

Comment les choses sont-elles devenues ce qu’elles sont

Il a tout d’abord essayé de garder son calme

Le terrain de Davao est immense, tellement grand que certaines personnes ont pensé que ça ne poserait pas de problème de laisser leurs véhicules là-bas. Ils pensaient qu’il n’y avait rien de mal à se garer dans cet endroit pendant quelques heures. Après tout, beaucoup de gens avaient fait la même chose. Mais Davao Bedekov l’avait toujours dit clairement : il n’aimait pas que les clients du marché aux puces garent leurs voitures sur sa ferme tous les dimanches. On pourrait penser que les voitures ne présentent un danger que lorsqu’elles se déplacent sur les routes, mais ce n’était pas vrai dans ce cas-là.

He Tried To Stay Calm At First

Il a tout d’abord essayé de garder son calme

Il était préoccupé par les éventuelles fuites de produits chimiques

Lorsque la vidéo sur la vengeance qu’il a mise en exécution a fait le tour d’internet, certains internautes ont estimé que c’était exagéré. En effet, il est vrai qu’il y a pire sur la planète que de stationner sur son terrain pendant quelques heures. Mais ce que Davao n’aimait pas, c’était le fait qu’il s’agissait de voitures. Les voitures libèrent souvent toutes sortes de produits chimiques dans le sol après avoir roulé lorsqu’elles sont garées. Cela pouvait alors ruiner la fertilité du sol.

He Was Concerned About Chemical Leaks

Il était préoccupé par les éventuelles fuites de produits chimiques

Son gagne-pain était en danger

En tant qu’agriculteur, sa source de revenus dépend de la qualité du sol sur ses terres. Après tout, la croissance de ses cultures dépendait principalement de ça. Il avait déjà assez de choses à penser avant que ces citadins ne commencent à se garer sur son terrain sans aucune considération pour sa propriété. C’était déjà bien assez gênant que son quartier possède l’une des plus grandes décharges de la région. Alors qu’il travaillait dur pour garder son sol en bonne santé, l’EPA avait déclaré que les déchets allaient probablement l’endommager à l’avenir. Mais ce n’était pas ce qui le préoccupait le plus.

His Livelihood Was In Danger

Son gagne-pain était en danger

La plus grande menace de toutes

L’une des pires menaces pour la fertilité du sol est le lixiviat. Ce liquide se forme lorsque l’eau de pluie s’infiltre à travers les déchets. L’eau ruisselle à travers les ordures et absorbe toutes sortes de toxines comme l’acide, le dioxyde de carbone, le méthane, et plus encore ! Inutile de dire que cela peut être très dangereux. Au fur et à mesure qu’elle fait son chemin dans la terre, cette eau contamine les eaux souterraines et pénètre dans le sol. En fin de compte, il y a de fortes chances que l’eau empoisonne les terres et rende impossible la culture de quoi que ce soit à la ferme.

The Largest Threat Of Them All

La plus grande menace de toutes

C’était déjà assez mauvais comme ça sans les fuites

Comme vous pouvez le voir, les récoltes de Davao étaient déjà en danger à cause de la décharge voisine. Il y avait une bonne raison pour laquelle il ne voulait pas que les gens se garent sur ses terres, étant donné que les produits chimiques de leurs voitures pouvaient aggraver les choses. Sa première approche avait été polie. Il est allé vers les visiteurs et leur a expliqué le problème, mais cela n’a pas fonctionné du tout. Cela s’est retourné contre lui et plus de gens se sont simplement garés sur la propriété et ont ruiné le sol !

Already Bad Enough Without The Leaks

C’était déjà assez mauvais comme ça sans les fuites

Il était au bout du rouleau

La vidéo montrait en premier lieu à quoi ressemblait la situation dans la ferme. Les gens garaient leur voiture en deux rangées sur la propriété de Davao tous les dimanches. Après un certain temps, l’agriculteur était plus que prêt à mettre son plan en œuvre. Il avait été patient, mais son approche polie n’avait finalement rien fait. Avant tout, il faut avoir à l’esprit qu’il n’avait pas décidé d’exécuter son plan par malveillance. Après tout, il aurait pu simplement faire remorquer les voitures ou crever les pneus si cela avait été son intention. Non, il voulait faire quelque chose de plus approprié.

At The End Of His Rope

Il était au bout du rouleau

Il a sorti son tracteur

Davao a tenté à maintes et maintes reprises de demander à ces gens de ne pas se garer sur sa propriété. Quand cela n’a pas fonctionné, il n’a pas eu d’autre choix que d’essayer autre chose. Il est monté sur son tracteur rouge, a démarré le véhicule et a mis son plan en exécution. Il allait labourer les champs, mais d’une manière un peu spéciale puisqu’il n’allait pas planter quoi que ce soit. Les gens étaient confus alors qu’ils le regardaient labourer les terres agricoles juste en face de l’endroit où se trouvaient les voitures. Certains trouvaient fou qu’il travaille le dimanche, mais ils n’avaient aucune idée de ce que Davao faisait vraiment…

He Took Out His Tractor

Il a sorti son tracteur

La vengeance est un plan qui se mange froid

La plupart des gens de la région ne se mêle pas de ce qui ne les regarde pas. Après tout, il n’était pas si inhabituel de voir un agriculteur labourer ses champs. Davao Bedekovic a fait du bon travail à ce sujet. Après avoir fait quelques allers-retours sur le tracteur, le sol était retourné et prêt. Certaines personnes se sont arrêtées et l’ont regardé pendant un certain temps. Ils se sont rendus compte que ce qu’il faisait n’avait rien à voir avec son travail d’agriculteur… Non, ils venaient de comprendre qu’il y avait bien plus que ce que l’on voyait.

Revenge Is A Dish Best Served Cold

La vengeance est un plan qui se mange froid

Les voitures avaient été piégées

Après que certaines personnes soient revenues du marché du marché aux puces pour regagner leurs voitures, elles ont, malheureusement pour elles, réalisé ce qui venait de se passer. Davao Bedekovic avait en réalité tellement labouré le sol qu’il était impossible de le traverser. Il était resté là à observer, pendant que les visiteurs se rendaient compte les uns après les autres qu’ils étaient coincés là. Il était clair qu’ils n’avaient pas anticipé qu’une telle chose pourrait se produire ! Comme vous pouvez vous l’imaginer, ils n’étaient pas ravis de la tournure que prenaient les événements. Les visiteurs ont commencé à se plaindre, et certains d’entre eux ont même décidé d’appeler la police.

The Cars Were Trapped There

Les voitures avaient été piégées

Quand la police est arrivée

En arrivant à la ferme, la police était restée perplexe face à toutes les voitures qui étaient bloquées dans les champs nouvellement labourés. Ils avaient beaucoup de questions alors qu’ils se dirigeaient vers Davao Bedekovic. Ce dernier était resté assis sur son tracteur pendant tout ce temps. Pourraient-ils éventuellement l’inculper pour entrave à la circulation ? Même s’il était propriétaire du terrain, la ville bénéficiait des visites des clients au marché aux puces. Et ces clients avaient besoin d’un endroit pour garer leurs voitures si la ville voulait continuer à stimuler l’économie. Découvrez ce que la police avait à lui dire à ce sujet.

When The Cops Got There

Quand la police est arrivée

Il était dans son droit

Après en avoir parlé à Bedekovic, les policiers sont arrivés à la conclusion qu’il était tout à fait dans son droit de faire ce qu’il avait fait. Même si c’était un énorme inconvénient pour les touristes, il n’avait rien fait de mal en tant que propriétaire. Les touristes avaient laissé leurs voitures sans sa permission, et il pouvait labourer les champs quand il le voulait. En plus de cela, les voitures déposaient sur son terrain des produits chimiques qui menaçaient sa source de revenus. En fin de compte, la police a rassemblé ses affaires et est partie sans même lui remettre un avertissement.

It Was Within His Right

Il était dans son droit

Finalement, tout a fonctionné pour lui

La femme au volant d’une voiture Peugeot argentée a décidé de tout faire pour atteindre la route principale. Elle a fait avancer la voiture, a fait marche arrière, a roulé à gauche, a roulé à droite, en vain. Elle a d’abord pensé qu’elle allait y arriver, mais ce n’était pas si simple que ça. Alors qu’elle tenter de s’approcher de la route, les roues de la voiture restaient coincées dans le sol. Les policiers ont même essayé de l’aider en prenant le relais au volant. A votre avis, ont-ils réussi à la faire sortir du terrain ?

It All Worked Out In The End

Finalement, tout a fonctionné pour lui

Il était temps d’en finir avec cette situation chaotique

À ce moment-là, Davao Bedekovic avait enfin réussi à faire passer son message. Les roues de la voiture étaient totalement coincées dans le sol et ni le conducteur ni la police ne pouvait faire sortir la voiture de là, peu importe la façon dont ils essayaient. On peut largement imaginer que la jeune femme avait appris sa leçon et Davao avait décidé de faire preuve de clémence envers elle. À l’aide de son tracteur, il a aplati le sol autour d’elle pour l’aider à atteindre la route. On peut être sûr qu’elle n’allait plus jamais garer sa voiture sur la ferme à présent ! Honnêtement, il ne pourrait y avoir qu’un fou pour retenter ça à l’avenir.

Time To Be The Bigger Person

Il était temps d’en finir avec cette situation chaotique

Les gens ont compris et soutenu ce qu’il avait fait

Après cet épisode malheureux, les gens se sont précipités pour télécharger les vidéos de l’incident sur Internet. Davao est devenu viral sur les médias sociaux, en particulier sur YouTube. L’un des commentaires sur la vidéo disait : « Les gens sont tellement égoïstes parfois… C’est bien que vous leur ayez [enseigné] une leçon. ». Mais il y avait également des gens qui critiquaient ce qu’il avait fait. Ils avançaient qu’il aurait été préférable qu’il laisse simplement une pancarte pour faire savoir aux gens qu’ils n’étaient pas autorisés à s’y garer. Certains internautes s’imaginaient que les touristes qui se garaient sur la ferme ne savaient tout simplement pas qu’ils ne pouvaient pas le faire. Mais la plupart des internautes étaient toute de même d’accord avec Davao et l’ont même félicité d’avoir pris les choses en main !

People Defended What He Did

Les gens ont compris et soutenu ce qu’il avait fait

Il aurait pu se faire de l’argent

D’autres internautes pensaient qu’il aurait pu tirer des bénéfices de la situation d’une manière ou d’une autre. « Désolé, mais il aurait dû simplement les laisser se garer, boucler la zone, puis facturer 100 dollars pour le parking […] Bon D.ieu, il aurait pu mettre des chaînes sur leurs pneus ou quelque chose comme ça », a commenté l’un des internautes. Même s’il aurait pu se faire de l’argent, cela n’aurait pas résolu le problème pour autant. Cela aurait continué à ruiner le sol de sa ferme !

He Could Have Made Some Money

Il aurait pu se faire de l’argent

Le vrai problème auquel il était confronté

Un autre utilisateur a déclaré : « Pour ceux qui préconisent le stationnement : réfléchissez une seconde de manière rationnelle ; ces voitures ruinent l’agrégat du sol et les toxines de la voiture peuvent s’infiltrer dans la terre. ». La ferme était déjà proche de la décharge, Davao était donc déjà assez inquiet pour son sol comme ça. Il ne fait aucun doute qu’il aurait pu se passer des dégâts causés par toutes les voitures qui stationnaient là de façon hebdomadaire. Dans les faits, certaines personnes ont été tellement scandalisées pour lui qu’elles ont estimé que les touristes qui se garaient illégalement auraient dû être inculpés. Découvrez maintenant l’histoire de ce comédien qui a lui aussi, eu à faire avec des gens mal élevés. Vous serez heureux d’apprendre qu’il a également eu le dernier mot/rire ! Tout a commencé un jour à l’aéroport…

The Real Issue That He Was Facing

Le vrai problème auquel il était confronté

L’aéroport est toujours plein de situations intéressantes

Si vous avez déjà pris l’avion une fois dans votre vie, il est presque sûr que vous ayez déjà croisé quelqu’un de grossier à l’aéroport. En 2017, un comédien du nom de Steve Hostetter a rencontré lui aussi l’une de ces personnes. Il se sentait tellement bouleversé par ce qu’elle faisait qu’il voulait qu’elle prenne une bonne leçon. Il a posté son histoire sur un « subreddit » appelé Pro-Revenge, puis sur Facebook. Le message est devenu viral sur les deux sites. Mais qu’a-t-il fait exactement ?

The Airport Is Always Full Of Interesting Sights

L’aéroport est toujours plein de situations intéressantes

Son chien faisait ses besoins ici et là

Steve a raconté ce qu’il avait vécu à LAX en Californie du Sud. Il se dirigeait vers le terminal lorsqu’il a vu une femme qui parlait au téléphone. Le fait qu’elle hurle au téléphone en appel visio sur Facetime n’était pas la seule chose qui avait attiré son attention vers elle. Son chien faisait aussi ses besoins, ici et là ! C’était mal élevé et ça montrait à quel point elle manquait d’éducation et de respect. Cela aurait été la moindre des choses pour elle de nettoyer, mais elle ne l’a pas fait, évidemment.

Her Dog Was Going About Its Business There And Then

Son chien faisait ses besoins ici et là

D’autres personnes ont également remarqué ce qui se passait

Steve n’était pas le seul autre passager à ne pas pouvoir en croire ses yeux. D’autres personnes présentes la regardaient aussi, sous le choc ! Un homme s’est même dirigé vers elle et lui a dit : « Excusez-moi, mademoiselle, c’est votre chien ? » en pointant du doigt le chien accroupi. Dans le post qu’il a fait, Steve a expliqué que la protagoniste de l’histoire a juste roulé des yeux et a continué son coup de fil. Elle aurait dit au téléphone : « Certaines personnes sont tellement [injure] impolies… ». Est-ce que ça n’est pas l’hôpital qui se fout de la charité ?!

Other People Noticed What Was Going On Too

D’autres personnes ont également remarqué ce qui se passait

Elle n’a montré aucun regret

Cette femme a totalement ignoré la personne qui était venue la voir. Steve a confié qu’une fois que le chien eut terminé ses petites affaires, elle s’est simplement éloignée de l’endroit où cela s’était produit. Elle n’a même pas essayé de nettoyer derrière son animal de compagnie ! Une autre personne s’est approchée d’elle et lui a demandé : « Vous n’allez pas nettoyer cela ? ». Les gens ont été choqués quand elle a simplement répondu : « Ils ont des gens pour ça. » Pas une seule personne dans les environs n’arrivait à croire à une telle arrogance et à une telle audace.

She Did Not Show Any Regret At All

Elle n’a montré aucun regret

Cette femme n’avait aucune manière

« Je n’ai rien contre les gens qui voyagent avec leurs chiens », a pris le temps d’expliquer Steve. Il a poursuivi : « Je le fais souvent. Mais c’est un privilège que je prends au sérieux. Mon chien est bien dressé et se comporte mieux que la plupart des gens. ». En plus de cela, LAX est équipé d’une zone spécifique pour les animaux de compagnie dans ce genre de situation. Mais cela n’a certainement pas changé grand-chose que ça se soit trouvé « à deux portes de l’endroit où ‘’The Party Pooper’’ a laissé son chien faire ses besoins comme si elle était dans la rue. ».

Her Basic Manners Were Nowhere To Be Found

Cette femme n’avait aucune manière

Publicité